Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > La recherche > Département Méthodes pour l’ingénierie des systèmes (MIS) > Projets institutionnels ou industriels (Dépt MIS d’Ampère) > Archive des projets Ampère « MIS » achevés ces dernières années

INTELO (2012-2014) : INspection TElévisuelle des Ouvrages

par Laurent Krähenbühl - publié le , mis à jour le

INTELO (INspection TELévisuelle des Ouvrages) est un projet FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) soutenu par la Région Rhône-Alpes.

Labels : pôles de compétitivité ViaMeca et Imaginov
Coordinateur : A. Lelevé

Projet terminé : 2012-2014 (2 ans)
Apport européen : 396k€ dont Ampère : 139k€

Partenaires : Structure et réhabilitation / Mobilev / Ampère


Implication du Laboratoire Ampère

- A. Lelevé, M.T. Pham (MCF), Xavier Brun (Prof) - INSA
- B. Sutter et P. Lule, ingénieurs contractuels.

Résumé du programme scientifique

En France, le nombre d’ouvrages d’art (ponts) croît et simultanément, ce parc vieillit. La législation impose des visites régulières de ces ouvrages afin de suivre leur évolution et de mettre en place des programmes de maintenance. Ces inspections sont aujourd’hui encore effectuées avec des moyens « classiques » : cordistes et nacelles négatives. Actuellement, seules deux nacelles sont utilisées en France sur les ouvrages ferroviaires et nécessitent une coupure des circulations durant la mise en place des équipements. A l’heure actuelle, l’idée est d’inspecter par imagerie numérique un ouvrage d’art, sans gêne aux circulations et avec une mise en sécurité maximale du personnel (plus besoin de monter dans une nacelle négative). L’évolution des défauts des ouvrages peut être retracée à travers l’imagerie, en gardant l’historique des différentes dégradations.
Ce projet vise à offrir une réponse à ce besoin sous forme d’un véhicule équipé d’un bras et d’appareils d’imagerie haute définition, afin d’effectuer une inspection automatisée en parallèle des circulations ferroviaires ou du trafic routier.

Grandes phases :

  • Dimensionnement d’un bras d’inspection
  • Dimensionnement énergétique (autonomie)
  • Commande de ce bras d’inspection (téléopération + asservissement + automatisme)
  • Prototypage et validation expérimentale