Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > La recherche > Département Méthodes pour l’ingénierie des systèmes (MIS) > Projets institutionnels ou industriels (Dépt MIS d’Ampère) > Archive des projets Ampère « MIS » achevés ces dernières années

E-CEM (2011-2013) : Electromagnetic compatibility of power systems

publié le , mis à jour le

Programme ANR : Véhicules pour les Transports Terrestres 2010
Projet : ANR-10-VPTT-0013 - Coordinateur : François de Daran (VALEO)
Mots-clé : CEM ; transports ;
Lien sur le site de l’ANR

Projet terminé : 2011-2013 (3 ans)
Apport de l’ANR : 1,25M€ dont Ampère : 340 080€

Partenaires : SATIE / AMPERE / G2ELab / IRSEEM / CEDRAT / Renault / VALEO

E-CEM est la continuation du programme SP4 / O2M.


Implication du Laboratoire Ampère

Personnels permanents :
- C. Vollaire, Professeur
- L. Krähenbühl, DR CNRS
- A. Bréard, MCF

Invités, post-docs et thésards :
- Carlos Sartori, Professeur invité, 2010-2011
- Moises Ferber, doctorant 2011-2013
- Thi Quynh Van Hoang, post-doc 2013

Résumé du projet scientifique

Une des manières de réduire considérablement les émissions carbones des transports est d’envisager le développement des véhicules hybrides et électriques.
De ce fait, le recours aux convertisseurs de puissance va aller grandissant dans les véhicules modernes.
Afin que l’introduction des convertisseurs de puissance dans les véhicules de transport terrestre se fasse en bonne harmonie avec les systèmes bas niveau ainsi qu’avec les contraintes liées à l’exposition des personnes à l’intérieur des véhicules, il est devenu fondamental de pouvoir anticiper le comportement CEM des systèmes de puissance à un stade très précoce du dimensionnement.

A ce titre, ce projet s’inscrit dans la continuité du SP4 du programme O2M et propose donc de poursuivre le développement des outils permettant la prise en compte de la CEM des systèmes de conversion statique d’énergie lors de l’étape de conception numérique. Pour mémoire le projet SP4 de O2M a permis de traiter du problème de la description en temps et fréquence des composants actifs de puissance, du couplage en champ proche de composants électroniques et de la prise en compte de l’effet de la température. Le résultat est la possibilité d’obtenir un modèle fiable pour un module de puissance.
Ces modèles vont être complétés par ceux des faisceaux et de moteurs/actuateurs. De plus un gros effort sera apporté aux phénomènes de propagation et à la mise en place d’outils d’optimisation.
L’objectif maintenant est d’aller vers la modélisation d’un sous-système, c’est-à-dire d’un système composé simplement du module de puissance, d’un faisceau et d’un actuateur/moteur. Ce modèle doit pouvoir permettre la recherche de la configuration optimum.

Les méthodes proposées doivent pouvoir s’adapter à des modélisations rapides requises lors de la phase de pré-dimensionnement ou bien à des simulations plus coûteuses en temps donnant accès à des résultas quantitatifs. Nous étudierons notamment les aspects modélisation système et optimisation globale.

Détail de la tâche 5 concernant Ampère : voir projet déposé en 2010 à l’ANR.
Il s’agit d’utiliser les outils classiques d’optimisations (déterministes et stochastiques) couplés aux modèles existants. Actuellement, il n’existe pas de travaux relatant d’optimisation de systèmes complexes en CEM. 
Le couplage des outils de modélisation CEM existant est effectué avec des méthodes permettant d’évaluer l’impact de certaines variations paramétriques et l’impact sur la CEM des systèmes des incertitudes sur les paramètres des modèles. La principale difficulté réside dans le fait que les systèmes sont fortement non linéaires et les modèles associés très lourds en temps de calcul.

Publications "Ampère" liées à E-CEM

_________________