Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > La recherche > Priorité T2 : Biomicrosystèmes, Bioélectrochimie et Bioélectromagnétisme > Axe Systèmes Bio-Electrochimiques > Systèmes Bio-Electrochimiques pour le traitement des effluents et la production d’énergie

Systèmes électrochimiques pour le traitement des micropolluants

par Naoufel HADDOUR - publié le , mis à jour le

Les procédés d’oxydation avancée sont particulièrement appropriés pour le traitement des effluents contenant des composés récalcitrants, toxiques ou non biodégradables. Cependant, ces processus exigent souvent des investissements et des coûts d’exploitation plus élevés que pour le traitement biologique. Nous travaillons sur l’oxydation des molécules non biodégradables dans des dispositifs électrochimiques.

Recherche fondamentale

  • Etude de la la catalyse hétérogène de l’oxydation des molécules non biodégradables dans les systèmes électrochimiques.

Recherche appliquée

  • Impact de la composition et de l’architecture des électrodes ou de la configuration des réacteurs électrochimiques sur l’oxydation des molécules non biodégradables.

Domaines d’application

  • Traitement des eaux usées industrielles : solvants organiques, colorants, peintures, produits pharmaceutiques, pesticides…
  • Elimination des polluants organiques : pesticides ou composés organiques volatils (COV).

[Une nouvelle technologie de traitement

Nous avons tout particulièrement développé une [nouvelle technologie de traitement, simple et efficace basée sur les processus d’oxydation avancée et permettant la dégradation de composés organiques non-biodégradables, tout en produisant de l’énergie électrique.

N. Haddour, R. Kherrat, (2015) Patent number : FR1462690.

Cette technologie est en cours de maturation dans le cadre d’un projet financé par Pulsalys.

Questions ou commentaires : Contactez-nous


Télécharger l’Offre de technologie