Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Thèses et HDR > Thèses en 2020

20/02/2020 - Thanh Kha TRAN

par Laurent Krähenbühl - publié le , mis à jour le

M. Thanh Kha TRAN soutient sa thèse le 20/02/2020 à 14:00.
Lieu : UCB Lyon 1, Bâtiment Omega, 2ème étage, salle René Michel->https://www.openstreetmap.org/way/155430672#map=18/45.78132/4.87245], La Doua (Villeurbanne).

Conception d’une communication par courants porteurs pour un réseau de distribution électrique maillé en courant continu

Jury :
Mr. Christophe BATARD, Maître de Conférences/HDR, Université de Nantes, Rapporteur
Mr. Jean-Marc THIRIET, Professeur des Universités, Université Grenoble Alpes, Rapporteur
Mme. Séverine CRASTES-VESSOT, Professeure des Universités, Université Claude Bernard Lyon 1, Examinatrice
Mme. Maria JOÃO M. MARTINS, Professeure, Université Academia Militar Lisbonne (Portugal), Examinatrice
Mr. Quoc Dung PHAN, Maître de Conférences, Institut Polytechnique de Ho Chi Minh Ville (Vietnam), Examinateur
Mr. Hamed YAHOUI, Maître de Conférences/HDR, Université Claude Bernard Lyon 1, Directeur de thèse
Mr. Denis GENON-CATALOT, Maître de Conférences, Grenoble INP, Co-encadrant, Invité

Résumé :
L’utilisation de fils électriques pour fournir des capacités de transmission de données, connues sous le nom de Courant Porteur en Ligne (CPL), a beaucoup évolué au cours des dernières années afin de pouvoir répondre à des besoins croissants de transfert de données l’impliquant la communauté scientifique, la recherche industrielle, ainsi que des organismes de réglementation et de normalisation. Les réseaux CPL offrent un certain nombre d’avantages qui en font un complément utile et un concurrent fort pour les solutions de réseau sans fil. Le principal intérêt des réseaux CPL réside sur le coût marginal de déploiement lorsqu’une infrastructure électrique câblée est déjà en place. Les réseaux CPL permettent la communication à des débits de données élevés à travers des obstacles qui dégradent généralement les signaux sans fil. Et constitue donc constitue une alternative peu coûteuse pour compléter les technologies existantes en vue d’une couverture complète d’un bâtiment ou d’un quartier. La plupart des solutions CPL étaient utilisées sur le réseau à courant alternatif (CA), mais avec l’arrivée des énergies renouvelables de nouvelles perspectives s’ouvrent avec les réseaux à courant continu (CC). Cette thèse propose une solution CPL simple et innovante pour une structure maillée micro-réseau pour la distribution et la consommation d’énergie à CC. Cette contribution fait partie du projet Composant Commande Communication des micro-grids DC (C3μ) financé par l’ANR (2016 – 2020). Ce projet propose de remplacer la distribution « classique » d’une architecture (CA) par une architecture de micro-réseau intelligent à CC permettant l’intégration de diverses sources (EnR, batterie, …) pour la distribution d’électricité dans les bâtiments.
Cette thèse propose une architecture de Courant Porteur en Ligne pour les micro-réseaux à CC basée sur un nouveau modem physique sur courant porteur sur le bus CC et CAN (une norme ouverte issue de l’industrie automobile). Afin de valider l’architecture, un véritable banc de test pour micro-réseaux à CC avec PV, LED et la batterie a été mis en œuvre pour servir d’outil de test pour la communication. Les tests de transmission de données entre les nœuds de CPL ont permis d’évaluer les performances de notre pile de protocolaire par rapport aux exigences des applications de micro-réseaux CC. Les principaux résultats concernant l’applicabilité de ce concept et ses limites ont également été présentés.

Mots clé :
Courants porteurs en ligne, Microréseau CC, Réseau électrique intelligent, Pile de protocoles