Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Thèses et HDR > Thèses en 2015

30/09/2015 - Henry Binsar Hamonangan SITORUS

par Laurent Krähenbühl - publié le

Henry Binsar Hamonangan SITORUS soutient sa thèse le 18/09/2015 - ECL

Titre :
Etude d’une huile biodégradable à base de Jatropha curcas comme matériau isolant pour transformateurs de puissance

Jury :

  • Sous la direction de Abderrahmane Beroual, Setijo. Bismo et de Rudy Setiabudy.
  • Le président du jury était Wayan Gede Ariastina.
  • Le jury était composé de Serge Agnel, Jérôme Castellon.
  • Les rapporteurs étaient Issouf Fofana.

Résumé :
Ce travail porte sur la caractérisation physico-chimique de l’huile de Jatropha Curcas et sa capacité à remplacer l’huile minérale dans les transformateurs de puissance. Ce produit présente plusieurs avantages sur les autres huiles végétales comme l’huile de palme ou l’huile de colza, qui recommandent sa production et son utilisation. En effet, la plante de Jatropha Curcas peut être cultivée sur des sols pauvres à faibles précipitations, évitant ainsi d’utiliser des sols plus fertiles pour sa culture permettant ainsi aux petits exploitants de réserver leurs terres aux cultures de base. Cette plante peut pousser facilement dans des zones où les niveaux de précipitations annuelles sont nettement inférieures à celles requises par d’autres espèces telles que le colza, le tournesol, le soja, le maïs, le palmier à huile et d’autres. Elle peut être cultivée sur tous les types de sol en Indonésie, même sur des terres arides, dans de nombreuses régions de l’Indonésie orientale, inexploitées en raison des difficultés à planter d’autres cultures. En outre, l’huile de Jatropha Curcas est un produit non alimentaire. En faisant subir à l’huile de Jatropha Curcas brute une estérification à base alcaline avec de l’hydroxyde de potassium (KOH), on obtient de l’huile de méthylester de Jatropha Curcas (JMEO) dont la viscosité et l’acidité sont acceptables pour les équipements à haute tension en particulier pour les transformateurs de puissance. Les propriétés physico-chimiques et électriques de JMEO ont été mesurées ainsi que celles de l’huile minérale (MO) pour la comparaison. Pour les propriétés physico-chimiques, il s’agit de la densité relative, la teneur en eau, la viscosité, l’acidité, l’indice d’iode, la corrosivité, le point d’éclair, le point d’écoulement, la couleur, l’examen visuel, et la teneur en ester méthylique. Quant aux propriétés électriques, elles concernent la rigidité diélectrique sous différentes formes de tension (alternative, continu et choc de foudre), les phénomènes de pré-claquage et de claquage sous choc de foudre, les décharges glissantes sur les surfaces de carton comprimé, immergé dans JMEO et MO. Les résultats obtenus montrent que les tensions de claquage moyennes en continu et en choc de foudre des huiles JMEO et MO sont très proches ; la tension de claquage moyenne de JMEO est même plus élevée que celle de l’huile minérale (de type naphténique). La mesure des tensions de claquage des mélanges d’huiles « 80% JMEO + 20% MO » et « 50% JMEO et 50% MO » montrent que la tension de claquage du mélange « 80% JMEO + 20% MO » est toujours supérieure à celle de l’huile minérale sous tensions alternative et continue. Cela indique que le mélange d’huile minérale et de JMEO avec un rapport de 20:80 ne dégrade pas ses performances. Le mélange d’huiles peut se produire lors du remplacement de l’huile minérale par JMEO dans les transformateurs installés et en exploitation. L’analyse des caractéristiques des streamers (la forme, le temps d’arrêt, le courant associé et la charge électrique) se développant dans les huiles JMEO et MO sous tension impulsionnelle de foudre, montre une grande similitude. Aussi, la longueur finale (Lf) et la densité des branches des décharges surfaciques se propageant sur le carton comprimé immergé dans l’huile de Jatropha Curcas de méthylester (JMEO) et de l’huile minérale (MO), sous tensions de choc de foudre positif et négatif (1,2/50 μs), pour deux configurations d’électrodes divergentes (électrode pointe haute tension perpendiculaire et tangente au carton, respectivement), sont fortement influencées par l’épaisseur du carton comprimé. Pour une épaisseur donnée, Lf augmente avec la tension et décroît lorsque l’épaisseur augmente. Lf est plus long lorsque la pointe est positive que lorsque la pointe est négative. Pour une tension et une épaisseur du carton comprimé donnée, les valeurs de Lf dans l’huile minérale et l’huile JMEO sont très proches