Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Thèses et HDR > Thèses en 2017

28/11/2017 - Zhao LI

par Laurent Krähenbühl - publié le , mis à jour le

Agenda

Ajouter un événement iCal

Zhao LI soutient sa thèse le 28/11/2017 - 10h00 - bâtiment W1, amphi 3 Ecole Centrale de Lyon

Lien visio : http://desktop.visio.renater.fr/scopia?ID=729043***1206&autojoin

Titre :
Développement multipolaire en Harmoniques Sphériques et propagation des incertitudes appliqués à la modélisation de source de rayonnement en Compatibilité Électromagnétique

Jury :

  • Directeur de thèse : Laurent Krähenbühl, Ampère
  • Encadrement : Arnaud Bréard, Ampère
  • Rapporteurs : Viviane Cristine Silva (São Paulo) et Lionel Pichon (GeePs, Paris)
  • Examinateurs  : Olivier Chadebec (B2Elab, Grenoble) et Kévin Berger (Green, Nancy)

Résumé :
Avec les progrès de la technologie, la densité de puissance des appareils électriques augmente, ce qui conduit à une augmentation des interférences électromagnétiques entre deux systèmes d’électroniques de puissance. Ces interférences peuvent engendrer un dysfonctionnement des appareillages. Afin d’éviter de tels problèmes, une grande quantité de vérifications expérimentaux sont nécessaires après le développement d’un prototype, ce qui conduira à un surcoût important dans son cycle industriel. Cette thèse a pour objectif de prendre en compte des problèmes de compatibilité électromagnétique en champ proche dès la phase de conception d’un produit. Ceci est basé sur le développement en harmoniques sphériques du rayonnement parasite engendré par les dispositifs ou les composants d’un dispositif. Les coefficients harmoniques d’un dispositif permettent non seulement de modéliser ses champs proches par une source ponctuelle, mais également de déterminer le couplage inductif avec les autres. Dans ce contexte, la méthode du développement multipolaire est étudiée théoriquement, numériquement (par le logiciel Flux3D) et expérimentalement dans ce travail. Dans ce document, le nouveau système de mesure automatisé est présenté et différentes approches liées à la solution de ce problème sont étudiées, tels que le choix optimal d’origine du développement, la compensation d’erreurs des mesures dues aux sources secondaires, l’étude de propagation d’incertitude dans le problème inverse et prise en compte d’informations a priori, etc.


Publications

https://hal.archives-ouvertes.fr/AMPERE/search/index/q/%2A/authFullName_s/Zhao+Li/