Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Annuaires > Annuaire du département Bio-Ing

Tim M. 

Vogel

par Laurent Krähenbühl - publié le , mis à jour le

Professeur des Universités

Contact : tvogel@ec-lyon.fr +33 4 72 18 65 14
Adresse : T.M. Vogel - ECL Bât. H9 - 36 av. Guy de Collongue - 69134 Ecully CEDEX

Formation
- Thèse de doctorat en "Environmental Engineering" (Microbiology), 1988, Stanford University
- Master en "Environmental Engineering", 1983, Stanford University
- Licence en Géologie, 1979, University of Washington, Seattle.
- Licence en "Biological Oceanography", 1979, University of Washington, Seattle.

Thèmes et activité de recherche
- Tim M. Vogel travaille sur l’adaptation bactérienne à différents environnements, en général par transfert d’ADN. Un excellent modèle pour cette adaptation est le devenir et les effets de composés xenobiotiques.
- Les travaux de recherche de T.M. Vogel portent sur la bioremédiation de sols pollués et le traitement des eaux, en incluant dans cela les voies cataboliques impliquées dans la dégradation des polluants.
- Plus récemment, T. Vogel s’est intéressé plus particulièrement aux perturbations de communautés microbiennes et l’adaptation de microorganismes à la présence de composé xenobiotiques (mutations, transfert et/ou réarrangement de gènes).
- Dans le cadre de ses recherches sur les transferts de gènes, T. Vogel s’interesse également au devenir de l’ADN issu de plantes transgéniques : sa dégradation et le potentiel transfert vers des bactéries.
- L’activité de recherche de T. Vogel sur la génomique environnementale (essentiellement la metagénomique) comprend l’exploration des relations fonctionnelles et structurelles entre le patrimoine génétique des microorganismes de l’environnement dans un écosystème donné (actuellement : sol pollués (composé chlorés et nickel), piles à combustible microbiennes). Des techniques de séquençage haut-débit (microarray, pyroséquençage) sont utilisées pour produire les données qui supportent des hypothèses importantes (voir aussi).

Publications

Affichage sur ce site (depuis 2009) ou sur HAL (complet).
Les données sont dans les 2 cas celles de la base HAL (CCSD/CNRS) :

Affichage sur PubMed (complet).

Voir en ligne : Bibliographie / Publications