Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Evénements > Archive des séminaires Ampère

Séminaires Ampère 2012

par Laurent Krähenbühl - publié le , mis à jour le


Liens vers les séminaires de 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010.

22/11 : Gérard SCORLETTI

Automatique fréquentielle : des critères graphiques à l’optimisation LMI

L’automatique fréquentielle classique a connu une forte évolution avec l’émergence d’outils de Conception Assistée par Ordinateur basés sur l’optimisation convexe comme alternative au réglage à la main d’asservissements à partir de tracés graphiques. Les bénéfices sont importants : exploration rapide des compromis d’un cahier des charges, commande multivariable, analyse fine des effets d’incertitudes, etc. Cette évolution n’est pas le fruit du hasard : elle est l’aboutissement de la formalisation rigoureuse des concepts classiques de l’automatique fréquentielle. Ces travaux qui se sont principalement concentrés sur les systèmes linéaires stationnaires avec l’approche H infini se généralisent aux systèmes non linéaires à travers l’utilisation de la norme incrémentale. L’objectif de cette présentation est d’évoquer de façon informelle différents aspects de cette mutation.

13/11 : Dr. Clair POIGNARD, INRIA Bordeaux

Eddy currents and corner singularities : few preliminary results for non-magnetic materials
Ce séminaire organisé en commun avec l’Institut Camille Jordan (ICJ), se tiendra en salle de séminaire du Département de Mathématiques de l’ECL, bâtiment E6. Il abordera les aspects mathématiques de la problématique présentée lors du séminaire Ampère du 31/03/2011 : Quoi de neuf dans le coin ? Dernières nouvelles des singularités en électromagnétisme

In this talk, we describe the magnetic potential in the vicinity of a corner of a conducting body embedded in a dielectric medium in a bidimensional setting. Considering the conductivity of the conducting medium as a given parameter, we make explicit the corner asymptotic expansion for this potential as the distance to the corner goes to zero. This expansion involves singular functions and singular coefficients. We introduce a method for the calculation of the singular functions near the corner and we provide a method to compute the singular coefficients. Finite element computations illustrate the theoretical results. We eventually conclude by some clues to tackle the case of high conducting medium, i.e. when the medium conductivity tends to infinity.

Références :

[1] L. Krähenbühl et al. : Treatment of rounded and sharp corners in the numerical modeling of 2D electrostatic fields. Momag 2010, invité.
[2] F. Buret et al. : Eddy currents and corner singularities. IEEE T-Mag, 2012.
[3] M. Dauge et al. : Asymptotic description of the magnetic potential near a corner singularity in the bidimensional eddy-current problem. Preprint, 2012.

09/10 : Dr. Ruth V. SABARIEGO, Université de Liège, Prof. invitée à l’ECL

Techniques d’homogénéisation en Génie Electrique

29/06 : Prof. Tribikram KUNDU, University of Arizona

DPSM : Distributed Point Source Method for Modelling Ultrasonic and Electromagnetic Wave Propagation in complex Solid and Fluid Media

Use of ultrasonic and electromagnetic waves is continuously increasing for nondestructive evaluation (NDE) and structural health monitoring (SHM) in civil, aerospace, electrical, mechanical and biomedical engineering applications. To extract the damage information from recorded signals one needs to understand the mechanics of wave propagation in various problem geometries and the interaction between proppagating waves and internal defects in solids. Unfortunately, only for simple structures, such as homogeneous and layered half-spaces, unbounded plates, rods and pipes, the analytical solutions are available. Complex structures with internal defects are difficult to solve analytically or numerically by the popular finite element method because at high frequencies the size of the finite elements becomes prohibitively small. An alternative mesh-free technique called the distributed point source method (DPSM) is being developed for solving such problems. Current state of DPSM – recent advances and challenges - will be discussed in this presentation.

Biography : Professor Kundu received his bachelor degree in Mechanical Engineering from Indian Institute of Technology (IIT) Kharagpur in 1979, MS and PhD from UCLA in 1980 and 1983, respectively. He joined the University of Arizona in 1983 as an Assistant Professor and was promoted to Full Professor in 1994. Main focus of his research is nondestructive evaluation and structural health monitoring applied to engineering and biological materials. He has supervised 30 Ph.D. students, 20 MS students and published 270 technical papers with 130 journal publications. His citation index, h-index and g-index are over 1350, 20 and 30, respectively. He has also published 2 text books, edited 5 research monographs and 17 conference proceedings. He is a Fellow of ASME, ASCE and SPIE. For his research he received the Humboldt Research Prize (the Senior Scientist Award) from Germany in 2003 and Humboldt Fellowship in 1989 and 1996. In 2012 he was awarded the NDE Life Time Achievement Award from SPIE (Society of Optical Engineering) and in 2008 he received the Structural Health Monitoring Person of the Year award. He also received a number of Best Paper awards, plenary and keynote talk invitations and Invited professorship from foreign universities.

21/06 : Arturo TEJADA RUIZ, Delft

Building Bridges : Applying Systems and Control Theory to Mechatronics and Other Domains

The past 10 years have witnessed an explosion of new application domains where systems and control theory can provide a systematic basis to enhance product usability and performance. Such domains include electronics, nano-technology, and smart “by-wire” systems, among others.
In this talk, I will provide an overview of my main research activities in system theory and two application domains : fault detection in aircraft controllers and automation of electron microscopes. These activities cover a broad range of topics ranging from physical modeling, image processing, stochastic hybrid system modeling and analysis, to time series analysis and predictive control. The common thread in these activities is my interest in applying rigorous theory to new application domains, providing a bridge between theory and practice.

29/03 : Julien HUILLERY

Support temps-fréquence d’un signal en présence de bruit additif gaussien

La représentation temps-fréquence d’un signal permet de rendre compte de l’évolution au cours du temps du contenu fréquentiel d’un signal. C’est un outil naturellement adapté aux signaux non stationnaires et aux systèmes temps-variants pour lesquels une description conjointe en temps et en fréquence est pertinente.

Le support d’un signal dans le plan temps-fréquence correspond au(x) domaine(s) du plan temps-fréquence sur le(s)quel(s) le signal est non-nul. C’est une source d’information sur le phénomène ou le système observé qui peut être utilisée à des fins de décision (estimation de paramètres, détection de rupture, classification, diagnostique, ...).

Pour ce séminaire, on s’intéresse à la détermination du support temps-fréquence d’un signal inconnu lorsque celui-ci est entaché d’un bruit additif et gaussien. La présence de bruit ne permet plus d’avoir accès à la représentation temps-fréquence du signal seul et la détermination du support temps-fréquence de ce signal doit être reformulée. Dans l’exposé, nous choisissons de recourir à un test d’hypothèses statistique formulé en chaque point du plan temps-fréquence. Le seuil de décision correspondant à ce test doit alors être déterminé : d’après les lois de probabilité de la représentation temps-fréquence d’une part, en lien avec la puissance du bruit d’autre part et, enfin, selon un critère de détection approprié.

Trois thèmes seront donc abordés : la modélisation du signal par un processus aléatoire, l’estimation des paramètres de ce modèle et la prise de décision sous-jacente à la détermination du support temps-fréquence du signal.

22/03 : Daniel THOMASSET

Comparaison de quelques commandes linéaires et non linéaires avec la commande locale ou sans modèle et/ou à modèle restreint

15/03 : Hao LU

Contrôle d’une classe de systèmes à paramètres répartis par assignation de spectre

Dans cet exposé, nous nous intéressons au contrôle d’une classe de systèmes linéaires à paramètres répartis, par assignation de spectre. Cet exposé est divisé en trois parties. Dans une première partie, nous formulons le problème et introduisons les outils nécessaires à sa résolution. Dans la deuxième partie, une condition nécessaire et suffisante d’existence de solution est proposée, et un algorithme constructif pour son calcul est détaillé. Quelques exemples illustreront cette méthode. La troisième et dernière partie concerne la réalisation du contrôle ainsi calculé, en étudiant plus particulièrement l’équivalence entre précompensation et compensation.

08/03 : Witold RESPONDEK

Géométrie des systèmes mécaniques commandés

Nous étudions la géométrie des systèmes mécaniques commandés et introduisons la notion de systèmes mécaniques accessibles au sens géodésique. Nous caractérisons la classe des systèmes de contrôles qui admettent une structure mécanique accessible au sens géodésique et prouvons que pour cette classe l’unicité de la structure mécanique est garantie (à un difféomorphisme près). Pour caractériser l’équivalence d’état et l’équivalence mécanique d’état des systèmes mécaniques nous définissons deux famille d’equivariants. Ces equivariants, construits à l’aide du crochet de Lie et d’un crochet symétrique, contiennent toute l’information géométrique sur le système mécanique commandé. Les résultats sont issus des travaux menés en collaboration avec Sandra Ricardo (Université de Vila Real, Portugal)

01/03 : Matias NACUSSE

Reconfigurable DTFC and MPC control strategies for induction motors after inverter faults

This work presents a reconfigurable direct torque and flux control strategy which guarantees good performance in presence of faults in the actuator, the voltage source inverter. It is based on a new quantification of the stator flux vector position means a new definition of sectors on the ab-plane. The main outcome of this quantification, which takes into account the fact that the voltage vectors available at the output of the faulty inverter have different magnitudes than those of the healthy inverter, is a switching table producing less torque ripple than the table based on the standard sector definition. Then the DTFC strategy is compared with a model predictive control (MPC)strategy. These two strategies are fundamentally different in operation since (i) DTFC decides the current control action based on a switching table constructed using a simplified model of the IM, whereas (ii)MPC decides the current control action by on-line minimization of a cost function that uses the available inverter output voltages as optimization variables.

01/03 : Laurence VICO (Université de St-Etienne)

Méchanotransduction : état de l’art

Toutes les cellules sont exposées à des signaux mécaniques et physiques. Ce domaine émergeant de la signalisation mécanique se révèle être ubiquitaire et important pour tous les types cellulaires. Le microenvironnement qui entoure les cellules fournit un spectre complexe de stimuli biochimiques, structuraux et mécaniques, tous différents mais simultanément actifs. Dans ce milieu, les cellules testent la rigidité de leur microenvironnement en tirant sur la matrice extracellulaire (MEC) et/ou les cellules adjacentes. Ce processus est dépendant des structures d’adhérences cellule-MEC et cellule-cellule, ainsi que de la contractilité intracellulaire médiée par les Rho GTPases. Ces structures créent un lien fonctionnel à travers lequel les forces sont transmises par le biais du cytosquelette intracellulaire grâce aux forces générées par les protéines constituantes. Cette conférence présente des preuves expérimentales suggérant que les forces sont présentes et évoluent dans pratiquement toutes les fonctions biologiques, qu’il s’agisse des forces générées par l’activité physique, le remodelage des structures multicellulaires et de la MEC, ou les subtils changements dans les liens cellule-cellule et cellule-MEC. Ces forces régulent également de nombreux processus cellulaires de base allant de l’adhérence aux voies de signalisation, en passant par la prolifération et la différenciation cellulaires. On ne peut donc pas considérer que la mécanique ne s’applique qu’en des circonstances particulières, c’est au contraire une dimension physique toujours présente de la biologie cellulaire et développementale. Les perturbations de la mécanotransduction de l’échelle nanométrique jusqu’au niveau tissulaire, compromettent l’homéostasie mécanique et induisent des pathologies telles que les maladies cardiovasculaires et le cancer. Les mécanismes de ces perturbations suggèrent des interactions complexes entre le microenvironnement et les fonctions cellulaires. Si des perturbations durables de l’homéostasie mécanique sont capables de générer des pathologies, leur utilisation/manipulation peut aussi restaurer le comportement des tissus.

16/02 : Christina VLAD (doctorante Supélec)

Commande prédictive explicite du convertisseur Buck

Cette présentation aborde la synthèse d’une loi de commande prédictive pour un convertisseur de puissance fonctionnant à une fréquence fixe. La méthode de synthèse est fondée sur l’utilisation d’un modèle affine par morceaux valide dans l’ensemble du domaine de fonctionnement du convertisseur. Un critère d’optimisation est défini et un problème de commande optimale est résolu au moyen du modèle hybride proposé. Une solution explicite du problème d’optimisation, déterminée hors-ligne en utilisant des méthodes de programmation multiparamétriques, conduit à une loi de commande valide sur un domaine où les états respectent les contraintes formulées. Les formulations des lois de commande obtenues peuvent être implantées expérimentalement, éventuellement à l’aide de tables correspondant au découpage selon les différentes régions du domaine de fonctionnement.

09/02 : Oualid MESSAL (thésard Ampère)

Matériaux magnetiques sous haute temperature et caracterisations in situ

02/02 : Moisés FERBER (thésard LIA Maxwell)

Conducted Interferences of Power Converters with Parametric Uncertainties in the Frequency Domain

A new methodology to analyse the conducted interferences of power converters when its parameters are described by probability density functions rather than numerical values will be presented. The methodology has several advantages when compared to classical approaches, such as Monte Carlo and Collocation methods. The results are presented as probability density functions and confidence intervals.

26/01 : Arnaud DEVIE

Etudes de profils temporels de sollicitations et reconstruction de profils synthétiques

Dans le contexte de la caractérisation des usages de batteries Lithium-ion pour véhicules électriques ou hybrides, nous avons mis en place une méthode d’analyse des sollicitations en courant au niveau du système de stockage de l’énergie. Sur la base de relevés en situation réelle, nous étudions et décomposons les profils temporels de courant en sous-ensembles appelés « impulsions » et après avoir étudié leurs distributions et leurs propriétés d’enchaînement, nous tentons de construire un ou plusieurs profil(s) de synthèse à même de représenter au mieux l’usage typique.
Nous souhaitons partager sur cette problématique avec les chercheurs utilisant des outils statistiques pour mener leurs travaux.

19/01 : Elias HADDAD (Thésard)

Conception, réalisation et caractérisation d’ inductances intégrées haute fréquence