Partenaires

Ampère

Nos tutelles

CNRS Ecole Centrale de Lyon Université de Lyon Université Lyon 1 INSA de Lyon

Nos partenaires

Ingénierie@Lyon



Rechercher


Accueil > Thèses et HDR > Thèses en 2019

17/01/2019 - Rémy CAILLAUD

par Laurent Krähenbühl - publié le , mis à jour le

Rémy Caillaud soutient sa thèse le 17/01/2019 à 09:30.
Lieu : amphi Émilie du Châtelet (bibliothèque INSA).

Titre :
Intégration d’un convertisseur de 3.3 kW utilisant la technologie d’enfouissement PCB.

Jury :

  • Eckart Hoene (Fraunhofer- IZM) Rapporteur
  • Mark Johnson (University of Nottingham) Rapporteur
  • Maeve Duffy (National University of Ireland Galway) Examinatrice
  • Eric Labouré (Université Paris Sud - IUT de Cachan) Examinateur
  • Florent Morel (Ecole Centrale de Lyon) Examinateur
  • Cyril Buttay (INSA Lyon) Directeur

Résumé :
Les énergies fossiles (Pétrole, Charbon, …) représentent 80 % des énergies consommés. Malheureusement pour l’environnement, elles sont les plus polluantes. Le remplacement actuel des énergies fossiles permet au marché de l’électronique de puissance de grandir d’année en année. L’électronique de puissance permet d’adapter l’énergie électrique à son utilisation finale. Dans la pratique, l’adaptation de l’énergie électrique utilise des convertisseurs. En plus de respecter le volume, l’efficacité et la fiabilité imposés par le cahier des charges pour chaque application, l’électronique de puissance doit aussi permettre de réduire sensiblement les coûts. Le convertisseur doit assurer le fonctionnement électrique du circuit, le support mécanique des composants et la gestion thermique. Le package utilisé par les nouveaux composants à grand gap limite leurs performances. L’intégration des convertisseurs doit développer des méthodes d’interconnexion permettant d’éliminer ce package. L’objectif de la recherche sur l’intégration des convertisseurs est de repousser les limites imposées par un cahier des charges standard tout en assurant ces 3 fonctions principales. Parmi les nombreuses techniques d’intégration, le circuit imprimé (PCB) est mature industriellement, permet la fabrication collective et un assemblage automatisé. L’intégration utilisant le PCB a développé la technique d’enfouissement de puce avec laquelle la puce est directement enfouie dans le PCB sans son package. Cette thèse va étudier la méthode d’enfouissement pour les autres composants nécessaires à la réalisation d’un convertisseur (Condensateurs, Composants Magnétiques). Une optimisation du convertisseur qui doit être réalisé permet de prendre en compte les avantages de cette nouvelle technologie. Un prototype de convertisseur intégré a été réalisé avec des composants utilisant cette technologie.

Mots-clés : Convertisseur, Intégration, Circuit imprimé



Voir en ligne : Texte complet